english
português
Teresa Poester


menu

LE DESSIN DE TERESA

Ce qui attire au premier regard mon attention dans le dessin de Teresa .Poester .c'est l'inscription du geste dans la matière. En la regardant dessiner, ce qui devient évident c'est le contact de son corps avec le support rappelant un combat ou une lutte où les premiers mouvements compulsifs, nerveux, surgissent d'une catharsis et petit à petit l'harmonie se produit.

D'un enchevêtrement de traits, de grattages, commencent à naître des paysages évoquant des lieux jamais visités. Fenêtre donnant sur une autre réalité. Des grilles, qui curieusement, n'emprisonnent pas mais, bien plutôt, libèrent.

Aujourd'hui, j'ai été enchanté de voir le dernier dessin de Teresa.: Un noeud aveugle de lignes tracées au graphite avec sept ou huit taches violettes. Et, jetant un oeil par le balcon de son atelier, au troisième étage de son bâtiment de la rue Fernandes .Vieira, ici à Porto Alegre, j'ai vu le sommet des jacarandas en fleur et je me suis rendu compte que le dessin abstrait de T. figure la réalité.

Antonio Augusto Bueno
Plasticien, intégrant du groupe de dessin Passos Perdidos

Texte pour l’ exposition Salle des Passos Perdidos,
Galerie Subterrânea, Porto Alegre, 2006