english
português
Teresa Poester


menu

LE TERRITOIRE DE LA FEUILLE

paysages de Teresa Poester
Certains artistes avec le passage du temps semblent poursuivre obstinément un sujet déterminé ou une forme déterminée, voire une idée. lls reviennent sur certains motifs, ne les oublient jamais totalement.

On peut même imaginer que ce sont ces thèmes-là qui s'attachent à l'artiste. Les choix de l'auteur ne sont pas tous conscients. ll semblerait qu'il y ait des sujets qui s'obstinent à réapparaître ou à demeurer presqu'à l'insu de leurs créateurs. Nul ne les convoque, nul ne les sollicite, mais à chaque fois on a la surprise de les retrouver.

Qui sait si c'est le cas du paysage dans le parcours artistique de Teresa ? Sur plus de trente-cinq ans de production - que ce soit en dessin, peinture, vidéo, photographie ou gravure- la représentation du paysage (ou du moins la suggestion de celui-ci) est une constante. À travers l'évocation de jardins, de pierres, de fenêtres ou même de figures abstraites, en couleur ou en noir et blanc, surgit soudain un paysage. Ainsi s'est dessiné le profil de cette exposition.

li ne s'agit pas de présenter une rétrospective, ni un éventail d'ordre chronologique, mais plutôt de témoigner de la récurrence des paysages dans la trajectoire de l'artiste. Les paysages de Teresa nés du travail d'atelier lui aussi obstiné, persévérant, néanmoins vigoureux et sensible, nous invitent à entrer et à nous perdre dans l'espace de la feuille.

Eduardo Veras 2014

Critique d'art, professeur-chercheur à l'lnstitut d'Art de l'Université de Rio Grande Ou Sud, Membre du Comité de gestion des collections permanentes et expositions du Musée d'Art Contemporain de l'état de Rio Grande do Sul